Bougie

  Démonter et contrôler l'état de la bougie

FREQUENCE :
Au bout des 1000 premiers km puis tous les 6000 km ou tous les 6 mois.
Cependant, un changement tous les 3000 km ou tous les 3 mois est préférable dans le cas d'une utilisation principalement urbaine avec de nombreux démarrages à froid et petits trajets.

Sur le TDR, il faut retirer le carénage gauche (6 vis), retirer l'anti-parasite de la bougie (N°1), puis à l'aide de la clé à bougie (fournie avec le TDR) dévisser (N°2) et enlever la bougie. Pour dévisser le sens est de la gauche vers la droite. 
Sur le DTR, il faut déposer l'ouie droite (3 vis) pour avoir accès à la bougie. Il faut ensuite procèder de la même manière que pour le TDR.

N°1 N°2

Une fois la bougie enlevée, contôler celle-ci :

La procelaine d'une bougie en bonne état doit être de couleur "café au lait".
Dans le cas d'une couleur trop foncée, voir complétement noire, il est préférable de changer la bougie.
Ne pas utiliser la petite brosse métallique fournie avec le TDR pour enlever le noir et lui redonner la bonne couleur en gratant comme un malade; une bougie ne se décappe pas et vous risqueriez d'endommager celle-ci. La brosse ne sert qu'à nettoyer les électrodes lorsqu'il ya des résidus entre eux empêchant ainsi la bougie de produire une étincelle (" bougie perlée").

Sur la photo N°3, la bougie de droite est neuve. Celle de gauche est trop foncée, on peut même distinguer dessus de petit dépôts de carbonne que l'on voit mieux sur la photo N°4.
Il est donc préférable de la changer.
Pour la petite histoire, la bougie usée n'a que 3500 km ! (résultat d'une utilisation sur de nombreux petits trajets en ville, mais il faut avouer qu'elle a aussi subie le débridage du pot avec réglage du système YPVS ! et au début, on en profite en tirant un peu dessus... trop tentant...)
De plus, une bougie est peu onéreuse alors pourquoi se priver ?

N°3 N°4

Dans le cas d'un simple nettoyage de la bougie, il faut vérifier l'écartement des electrodes qui doit être de 0,7 à 0,8 mm. Vous trouverez dans la trousse à outils du TDR un jeu de cales permettant de vérifier cela.

Replacer la bougie nettoyée ou la nouvelle bougie puis revisser de la droite vers la gauche. Ne pas trop forcer. Si vous posséder l'outillage vous permettant de contrôler le serrage, le couple de serrage doit être de 20 Nm (2,0 m-kg).

Type de bougie : NGK BR9ES.

Replacer l'anti-parasite sur la bougie et refixer le carénage. Voilà... il ne reste plus qu'a se laver les mains !

CONSEIL :
Avant d'enlever une bougie, il est fortement conseiller de bien nettoyer le tour et la base de celle-ci ainsi que le haut de la culasse. En effet des résidus divers  peuvent tomber dans le cylindre au moment ou vous sortez la bougie et endommager celui-ci lors de la mise en marche du moteur.
Bien vérifier lors de la remise en place de la bougie dans le pas de vis que celui-ci est bien propre et exempt de petit résidus qui pourraient endommager le pas de vis.

IMPORTANT :
Surtout ne pas remplacer la bougie par n'importe quel autre modèle, vous ne feriez qu'endommager gravement le moteur.
Lors du resserage, il ne faut pas forcer sous peine d'endommager le pas de vis. Resserer tout d'abord la bougie à la main, ensuite serrer à l'aide de la clef fournie.

DUREE :
Environ 15 minutes.

Informations tirées du site http://yam2stroke.free.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site